BASES DE L’ANALYSE TECHNIQUE



L'Analyse Technique est une méthode de prévision des tendances futures des marchés financiers. Elle est basée sur l'analyse des données historiques, notamment les prix, les volumes échangés et les intérêts ouverts. Les analystes et traders utilisent les indicateurs techniques et mathématiques pour prendre leurs décisions. Ces indicateurs sont visualisés en temps réel sur des graphiques qui sont interprétés afin d'identifier les opportunités d'achat ou de vente. Comme tout outil de prévision, les prédictions futures ne peuvent jamais être précises à 100%; c’est la raison pour laquelle les traders associent l’analyse technique à l’analyse fondamentale.


LES PRINCIPALES THEORIES


  • L’EPAULE-TETE-EPAULE :


    Facile à reconnaître, cette formation placée entre les deux lignes rouges montre un premier sommet peu prononcé suivi d'un retour des cours sur la ligne de base, puis un deuxième sommet bien plus haut (hauteur 1) suivi d'un nouveau retour sur la ligne de base et enfin un troisième sommet avant une chute prononcée. Ces trois sommets successifs forment une première épaule, une tête bien logiquement plus haute et une deuxième épaule. La ligne sur laquelle se repose cette figure se nomme couramment la ligne de cou. L'utilité de cette analogie anatomique est de prévoir ce qui la suivra: une chute des cours. L'avantage est que l'ampleur de la chute en question est quantifiable. Nous avons repéré la "hauteur 1" qui est celle de la tête formée. La baisse des cours sera d'une hauteur en principe équivalente, portée sur le graphique en tant que "hauteur 2".

  • Le double top ou double sommet


    Le double top ou double sommet est une figure de retournement. Généralement celle-ci manifeste l´échec du cours à passer un certain point à la hausse, elle se termine en général par la chute du cours. Cette figure aussi appelée "M", se décompose en deux phases, une première amène le cours vers un point plus haut, qui se matérialise par une résistance. La seconde phase se matérialise sous la forme d´une hausse à peu près égale, suivie d´une forte baisse. Une fois le support passé à la baisse, l´objectif du repli est égal à la hauteur de la hausse. Un éventuel rebond peut avoir lieu mais tant que le cours reste sous le support, le mouvement reste valide. Il existe une autre figure de ce type, elle est dérivée du double sommet, il s´agit du triple top ou sommet, en fait le cours exécute trois sommets au lieu de deux.

LES INDICATEURS LES PLUS POPULAIRES

Ci-dessous une brève description de certains des indicateurs techniques les plus populaires, qui sont utilisés par les traders dans le monde entier sur une base quotidienne:

  • Average True Range (ATR) -:

    Cet indicateur est un des critères clés utilisés pour mesurer la volatilité du marché. L'ATR est basé sur le True Range, qui est le plus couramment mesuré selon la différence entre le plus grand haut et le plus faible.


  • MOYENNE MOBILE SIMPLE (MMS)

    La moyenne mobile est calculée en élaborant le cours moyen sur une période donnée (n). Généralement elle est calculée sur le cours de clôture. Dans ce cas, on fait l’addition des n cours de clôture que l’on divise par n, correspondant à la période. « n » étant la période. La moyenne étant mobile, le calcul s’effectue tous les jours avec une nouvelle clôture. La plus ancienne clôture de la période n’est plus prise en compte dans le calcul. La moyenne mobile simple donne un poids égal à chaque cours mais il est possible, pour diminuer l’effet un peu retardataire de la moyenne mobile, de donner plus d’importance aux dernières donnée dans le but de déceler la tendance plus vite.


  • Les Bandes de Bollinger

    Les Bandes de Bollinger ont été développées par John Bollinger au début des années 1980. Elles sont utilisées pour identifier les mouvements extrêmes de prix à la hausse ou à la baisse. Bollinger a identifié la nécessité de disposer de bandes de trading adaptables et dynamiques, dont l'espacement évolue en fonction de la volatilité des cours. Dans les périodes de haute volatilité, les bandes de Bollinger s'élargissent pour devenir plus tolérantes. Pendant les périodes de faible volatilité, elles se rétrécissent pour contenir les prix. Les Bandes de Bollinger consistent en un dispositif de trois courbes tracées à partir des données de prix :
    • La bande du milieu représente une tendance moyenne. La moyenne mobile simple à 20 jours est généralement utilisée pour la représenter.
    • La bande supérieure est semblable à la bande du milieu, mais elle est déplacée vers le haut de deux écart-types. L'écart type mesure la volatilité et représente la dispersion des prix autour de la moyenne.
    • La bande inférieure est semblable à la bande du milieu, mais elle est déplacée vers le bas de deux écart-types pour tenir compte de la volatilité du marché.
    dessinées forment une bande de largeur variable qui permet d'observer où se trouve le prix du marché par rapport aux bandes.


  • La Convergence-Divergence des Moyennes (MACD)

    L'indicateur MACD est calculé en soustrayant deux moyennes mobiles exponentielles de période différente : la première de durée courte et la seconde plus longue. Les périodes habituellement utilisées pour calculer l'indicateur MACD sont des moyennes mobiles exponentielles de 12 jours et de 26 jours. À partir de cette différence, un moyenne mobile simple sur 9 périodes est calculée, qui est appelée " ligne de signal".MACD = [moyenne mobile sur 12 jours – moyenne mobile sur 26 jours] > Indicateur À Pondération Exponentielle


  • Ligne De Signal = Moyenne Mobile Simple (MACD) > Indicateur À Pondération Constante

    En raison du lissage exponentiel, l'Indicateur MACD réagira plus rapidement aux variations de prix que la ligne de signal. C'est pourquoi :


  • Lorsque le MACD franchit la LIGNE DE SIGNAL : la moyenne mobile de période courte (12 jours) évolue plus rapidement que la moyenne mobile de période longue (26 jours). C'est un signal d'achat, suggérant que le prix va probablement connaitre une accélération à la hausse.

    Inversement, quand le MACD évolue sous la LIGNE DE SIGNAL : c'est un signal baissier qui laisse présager de l'imminence d'un retournement de tendance.


  • L'Indice de Force Relative (RSI - Relative Strength Index)

    L'Indice de Force Relative (RSI) a été développé par J. Welles Wilder comme un système capable d'émettre des signaux de vente et d’achat dans un marché animé.

    Le RSI est basé sur la différence entre la moyenne des prix de clôture des séances positives et celle des séances journalières négatives, observées sur une période de 14 jours. Cette information est ensuite convertie en une valeur comprise entre 0 et 100.Quand la moyenne des séances gagnantes est supérieure à la moyenne des séances perdantes, le RSI évolue à la hausse. Quand la moyenne des séances perdantes est supérieure à la moyenne des séances gagnantes, le RSI évolue à la baisse.

    Le RSI est habituellement utilisé pour confirmer une tendance. Une tendance haussière est confirmée quand le RSI est supérieur à 50 et une tendance baissière quand il est inférieur à 50.Il permet de repérer des situations de sur-achat ou de sur-vente en cas de franchissement de seuils spécifiques (habituellement "30" et "70") qui préviennent de futurs retournements possibles.

    Un indicateur de sur-achat (RSI supérieur à 70) signifie qu'il n'y a presque plus aucun acheteur sur le marché ; en conséquence, les prix vont probablement baisser dans la mesure où les acheteurs vont prendre leur bénéfice en vendant.


  • Momentum

    Le Momentum est un oscillateur qui mesure la variation du prix d´un instrument sur un intervalle de temps donné. Il mesure si les prix montent ou descendent à un taux montant ou descendant. Le calcul du Momentum soustrait le prix courant du prix d´un certain nombre prédéterminé de périodes dans le passé. Cette différence positive ou négative est marquée autour d´une ligne zéro.

    Les utilisations les plus fréquentes du momentum:

    Identifier des marchés sur achetés (overbought) ou survendus (oversold)

    Un marché sur acheté ou survendu est un marché où les prix sont montés ou ont chuté trop rapidement et devrait donc corriger. Si la ligne Momentum est très éloignée en dessous de la ligne zéro, c´est un signe de marché survendu. Si la ligne Momentum est très éloignée en dessus de la ligne zéro, c´est un signe de marché sur acheté

    Les signaux de sur achat et de survente sont plus fiables dans des marchés sans tendance où les prix font des séries de hauts et bas identiques.


  • Stochastique

    Il existe différents types d'indicateurs stochastiques en fonction de la période de temps utilisée (rapide ou lent). Ces indicateurs comparent les prix de clôture aux prix élevés et faible d'une valeur (devises, matières premières ou CFD) pendant une certaine période de temps. L’indicateurs stochastiques fournir aux traders un signal pour agir en fonction de la convergence/divergence ou du croisement des période stochastiques différentes(rapide ou lent).


  • Ichimoku Kinko Hyo

    « Ichimoku Kinko Hyo » et a été développé par le journaliste japonais Goichi Hosoda, qui écrivait sous le pseudonyme Ichimoku Sanjin, avant la Seconde Guerre mondiale. Très populaire au Japon pour sa capacité à prédire les tendances des marchés d’actions, indices et devises, cet indicateur est apparu en Occident il y a quelques années. Il est basé sur 4 lignes, représentant des niveaux de prix moyens, et prend en compte 3 intervalles de temps différents. Il peut s’apparenter à des moyennes mobiles, mais c’est un indicateur beaucoup plus complet et réactif que celles-ci. Chaque ligne de « Ichimoku Kinko Hyo » réagit instantanément à tout changement d’intervalle, de fluctuation des prix, sur une période donnée.